Zoom sur les machines dans l’industrie médicale

L’industrie médicale utilise des machines spéciales adaptées à une activité très spécifique. Ces équipements permettent par exemple de créer des outils spécifiques pour assurer différentes mission dans la recherche, le développement, l’échantillonnage ou encore, l’analyse médicale dans les secteurs de la chimie, des laboratoires et de la santé. Ces machines peuvent aussi servir à la fabrication d’équipements comme les électrocardiogrammes, les mélangeurs de gaz médicaux, les appareils orthodontiques…

Machines destinées à une production en salle blanche

L’industrie médicale nécessite aussi la conception de machines d’assemblage pour une production en salle blanche. C’est-à-dire, dans une pièce où la concentration particulaire est maîtrisée. Niveaux de température, d’humidité et de pression y sont donc maintenus à un niveau précis. Ceci, pour assembler par exemple des valves d’aérosols, de pulvérisateurs, de stylos injecteurs, d’aiguilles ou encore, d’inhalateurs.

Machines d’assemblage haute cadence

Les fabricants de consommables médicaux notamment, ont besoin de machines d’assemblage haute cadence pour la production de divers matériels : seringues, auto piqueurs sanguins, poussoirs nasals…
L’avantage de ce type de machine : leurs mouvements mécaniques garantissent un haut degré de solidité et de durabilité. De plus, elles sont capables d’utiliser de nombreuses techniques de production industrielle, parmi lesquelles : le sertissage, l’encliquetage, le collage, la soudure ultrason, l’étiquetage, etc.

Autre machine très utile dans le secteur médical, les machines dites « flexibles » : celles-ci ont une très grande capacité d’adaptation. Elles sont destinées notamment au traitement de composants délicats, de petites dimensions, avec un très haut niveau d’exigence en termes de précision. Egalement, pour les petites et moyennes séries de produits.

Tests de contrôle sur  les machines dans l’industrie médicale

Des tests de contrôle spécifiques doivent être réalisés sur les machines dans l’industrie médicale. Ceci, avant livraison, mais aussi après. De plus, pour répondre aux exigences des secteurs pharmaceutiques et médical, les machines doivent être validées dans une salle blanche ISO 8.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *