La tôlerie industrielle

Les activités de transformation de tôlerie sont essentielles à la création de pièces industrielles. Le matériel issu du monde agricole, du BTP, des véhicules industriels, de l’armement ou encore du mobilier sont construits grâce au travail du tôlier. La tôlerie industrielle concerne les matériaux comme l’aluminium, l’acier galvanisé ou encore l’inox. Zoom sur cette étape importante de fabrication.

Le prototypage, une première étape primordiale

Le prototypage est une étape essentielle quel que soit le besoin de votre entreprise. Peu importe l’échelle de production de la pièce, il s’agit de la condition sine qua none de la qualité des produits.

Le prototypage est l’action de réaliser un prototype. Il s’agit d’un exemplaire incomplet et non définitif d’une future pièce. Le prototypage est une phase primordiale à la conception d’un produit. En effet, cette étape permet de valider ou d’annuler la fabrication à grande échelle dudit produit.

Des tests sont ainsi effectués avec le prototype, ce qui laisse aux fabricants la liberté de le modifier pour qu’il soit plus fidèle aux besoins de l’entreprise commanditaire. Grâce au prototypage rapide, les industriels sont capables de concrétiser rapidement des idées et ainsi apporter des modifications en un tour de main.

Les outils nécessaires à la production

Les outils nécessaires au travail de tôlerie industrielle dépendent de l’échelle de production de votre matériel.

Pour une production en petite série, les industries doivent être équipées d’au moins un centre de découpe laser de tôle sur mesure, une poinçonneuse et une presse plieuse. Les petites productions auront quant à elles besoin des machines-outils de la marque Amada, réputés pour leur robustesse et leur finesse.

Pour une production en moyenne et grande série, il est nécessaire d’avoir des machines de plus grosse envergure. Celles-ci sont plus efficaces pour la fabrication soutenue de matériel. On préfèrera ainsi un centre de découpe laser, une poinçonneuse et une presse-plieuse de la marque Trumpf, bien plus adéquat.

Pour la fabrication en moyenne et grande série d’une pièce, il est également important d’ajouter quelques machines :

  • Planeuse
  • Rouleuse
  • Cisaille
  • Robot de soudure 8 axes
  • Soudeuse par point
  • Goujonneuse

Enfin, pour un parc de machines-outils complet, il ne faut pas oublier ce qui permettra de faire les finitions de soudure sur la tôle fine. Le contrôle des pièces usinées demande également l’usage de certaines machines techniques.

Tôlier carrossier

L’importance des finitions en tôlerie industrielle

Pour les finitions, la fabrication de matériel nécessite un ou plusieurs appareils efficaces. Le perçage, le fraisage, le sertissage, le rivetage ou encore l’intégration de composants doivent être maîtrisés. Le parachèvement et le traitement de surface (zingage, peinture, etc.) sont également importants.

S’occuper soi-même de la tôlerie industrielle dont a besoin son entreprise demande donc des ressources importantes. Et ce, tant au niveau des finances que de la gestion du temps.

Heureusement, de nombreuses entreprises sont spécialisées dans le travail de la tôlerie fine. Elles disposent ainsi du savoir-faire et des machines-outils idéales pour réaliser la pièce de votre choix.