Le micro usinage à l’ère de la miniaturisation

Pour créer de tous petits objets, les entreprises ont dû adapter leurs techniques. C’est ainsi qu’a été mise au point la micro mécanique, et plus particulièrement le micro usinage. Pour développer ces solutions innovantes, les industries doivent faire preuve d’une grande minutie, d’un immense savoir-faire mais aussi d’une grande expérience dans le domaine. Le point.

La micro mécanique pour de micro objets

Dans le secteur de la sous-traitance industrielle, la micro mécanique est une activité de choix à l’ère de la miniaturisation des produits.

A tel point que les domaines d’application sont nombreux : la micro mécanique est utile pour le secteur de l’aéronautique, de l’aérospatial, de l’automobile, de l’horlogerie, de la mécanique générale, du médical, de la métallurgie, du nucléaire, de la recherche…

Pour proposer de micro objets performants, il est important que les professionnels de la micro mécanique perfectionnent leurs talents dans le micro usinage. Afin de rester sans cesse à la pointe de l’innovation et coller aux exigences de la miniaturisation, le personnel doit donc être régulièrement formé, et les machines de production comme les matériels informatiques doivent être renouvelés très souvent.

La micro mécanique et plus particulièrement le micro usinage nécessite en effet l’utilisation des dernières technologies découvertes pour respecter les exigences de leurs clients en termes de délais et d’objectif zéro défaut pour les pièces fabriquées. C’est pourquoi les entreprises du secteur doivent posséder des certifications de qualité comme ISO 9001, ISO 14001, ISO 13485 pour le secteur médical ou encore OHSAS 18001 pour la sécurité au travail.

Les différentes techniques de micro usinage

Nous l’avons vu, le micro usinage fait partie intégrante de la micro mécanique. Cette technique de production permet de fabriquer des pièces et composants mécaniques de très petite taille (unitaire, en série ou prototype) avec une très grande précision au micron près.

On retrouve trois techniques courantes de micro usinage : par micro-perçage, par électroérosion et par laser. Le micro-perçage s’effectue grâce à un centre d’usinage qui utilise des forêts très précis à partir de 40 µm de diamètre seulement. Ils sont dotés d’une très grande vitesse de rotation.

La micro-électroérosion consiste elle en une dégradation de matériaux conducteurs et un enlèvement d’une partie de la matière d’une pièce à l’aide d’une décharge électrique. C’est cela qui permet de lui donner la forme voulue. On compte trois sous-méthodes à cette technique :

  • l’électroérosion par fils conducteurs de 30 µm à 100 µm de diamètres ;
  • l’électroérosion par micro-enfonçage d’une électrode dans une pièce ;
  • l’électroérosion par micro-perçage.

Enfin, l’usinage par laser consiste en une découpe méticuleuse au micro-laser. Ce dernier permet d’effectuer la micro-découpe de tous les métaux mais également de micro-perçages de trous de faibles diamètres ainsi que de micro soudures grâce à la technologie YAG, rapide et puissante.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *