Les fournitures pour une collectivité territoriale

Dans le cadre de leur fonctionnement et de leur mission, les collectivités territoriales effectuent des dépenses de fourniture. Celles-ci constituent une part importante de leur budget. Zoom sur les fournitures et équipements pour les collectivités territoriales.

Fournitures pour l’aménagement et le réaménagement

Les collectivités territoriales ont l’obligation, dans le cadre des missions qui leur sont dévolues, d’aménager ou de réaménager l’espace public urbain. Elles doivent s’adapter aux besoins des usagers et se tenir informées de l’usure des équipements afin de les remplacer.

Ainsi, les collectivités territoriales sont chargées d’aménager ou de réaménager les espaces collectifs et d’entretenir les parcs et autres espaces publics. À ce titre, elles sont amenées à acheter du mobilier urbain. Bancs, tables, objets décoratifs, corbeilles à papier…

Ces dernières années, face à l’enjeu environnemental des villes, de nombreuses communes réalisent des aménagements écologiques. C’est le cas, par exemple, des lampadaires publics solaires ou des panneaux photovoltaïques sur le toit des écoles.

Fournitures pour la voirie

Les collectivités territoriales s’occupent également de la voirie et de son entretien. Par conséquent, elles engagent de lourdes dépenses d’équipements de voirie et d’éclairage solaire. Panneaux de signalisation, ralentisseurs, glissières de sécurité, lampes et abris de personnes font partie de leurs achats réguliers.

Ces achats sont nécessaires car ils permettent de mettre en sécurité les usagers de la route, qu’ils soient automobilistes, cyclistes ou piétons.

Panneau de signalisation

Équipements pour les parkings

Parmi les missions qui lui sont confiées, la collectivité territoriale a en charge l’entretien et la construction de parkings publics. Pour cela, certaines dépenses de fournitures sont nécessaire. Nous pouvons citer l’achat de parking à vélo, de blocs de parking, de butées de parking, de barrières, d’équipements de contrôle ou encore d’un portique fixe.

Les collectivités territoriales consacrent une part importante de leur budget au financement du mobilier urbain de protection. Il peut s’agir des équipements de limitation d’accès, des équipements de parking, du mobilier urbain de repos ou encore des équipements de propreté.

Il est en effet important que les voitures aient un endroit où se garer pour éviter les arrêts à la « sauvage » sur le bas-côté des routes. Ces derniers ralentissent considérablement la circulation au sein des communes.