Comment faire fonctionner un entrepôt logistique ?

Quelle que soit l’échelle de son activité, un site d’exploitation nécessite des moyens spécifiques pour gérer l’aspect logistique des entrepôts. Dans le cadre de son organisation interne, il est important d’adopter une méthodologie rigoureuse avec le déploiement de solutions numériques adaptées à son entreprise.

Améliorer l’occupation et l’organisation de ses sites logistiques

Après avoir déterminé la stratégie propre à sa logistique, il est important de bien définir ses besoins afin d’envisager différentes sources d’investissement. L’optimisation des conditions de travail passe par l’intégration d’un matériel dédié aux flux sur site d’exploitation.

Il peut s’agir de chaîne de préparation de commandes, d’espace de stockage ou de zones de transit aménagées pour sécuriser le trafic. Afin de simplifier le travail de ses équipes, il faut concilier l’accessibilité des différents secteurs avec leur identification. Compartimenter ses services améliore le taux de rendement et optimise les trajets, même sur de courtes distances.

Disposer d’une solution numérique conçue pour gérer sa logistique

personne qui fait de la programmation sur un ordinateur portable

Une bonne organisation passe aussi par l’intégration de solutions numériques spécialisées, comme une suite WMS (Warehouse Management System). Cette dernière est particulièrement indiquée pour l’activité d’un entrepôt logistique. Parmi les fonctionnalités et les atouts à faire valoir, on peut s’attarder sur ces points :

  • le suivi et l’identification des marchandises ;
  • le contrôle et la gestion des stocks ;
  • le pilotage des commandes : de la préparation à l’expédition ;
  • l’interconnexion du système pour un ou plusieurs entrepôts logistiques ;
  • la gestion électronique des documents ou GED…

En complément, il est recommandé de prévoir le déploiement d’un logiciel TMS (Transport Management System). Celui-ci couvre, entre autres, la gestion des affrètements, la traçabilité des envois, sans oublier les aspects administratifs.

Faire évoluer sa logistique selon le développement de ses besoins

L’organisation logistique se distingue également par sa souplesse. Il est important d’appliquer des techniques adaptées à son activité. En revanche, celles-ci sont susceptibles d’évoluer en parallèle de vos besoins. Pour cela, pensez à réaliser un contrôle qualité périodique afin de déterminer les leviers d’optimisation du système. Envisagez par exemple, l’automatisation de tâches de production, la mise en place d’un cross-docking, ou la classification des produits selon leur volume ou leur nature.

Déploiement de solutions numériques, aménagement des entrepôts, techniques de mise en œuvre… La logistique couvre plusieurs pôles de compétences qu’il convient d’unifier à travers une stratégie entrepreneuriale cohérente. Celle-ci s’adapte à des échelles de fonctionnement variables, ainsi qu’à différents secteurs d’activité, comme les industriels.