Comment choisir un échafaudage pour un chantier ?

L’utilisation d’un échafaudage est nécessaire dans de nombreux métiers. Mais comment choisir le modèle qui conviendra le mieux à votre domaine d’activité ou votre situation ? Voici conseils qui vous permettront de vous y retrouver.

Échafaudage mobile ou fixe ?

De nombreux travaux nécessitent l’utilisation de matériel plus performant et haut qu’une simple échelle. Il existe différents équipements, adaptés à différents chantiers. Nous faisons le point.

Idéal pour les petits travaux, l’échafaudage mobile peut facilement être déplacé. Il se décline en modèle roulant, souvent utilisé par les particuliers car il est très maniable et facile à monter. De moins de 3m à plus de 5m, il peut servir pour de nombreux travaux, intérieurs ou extérieurs.

L’échafaudage escalier s’avère quant à lui très utile pour travailler dans un escalier industriel ou d’intérieur. Il permet une grande stabilité et un travail en hauteur en toute sécurité.

Enfin, l’échafaudage pliant est adapté aux usages domestiques. Pratique, il peut être plié pour le ranger. Il ne peut en revanche être utilisé que pour les petits travaux (3m).

Quel échafaudage pour des gros travaux ?

L’échafaudage fixe, comme le propose L’Échelle Européenne, est principalement utilisé pour les gros travaux. En effet, il permet une hauteur et des charges plus importantes. D’usage professionnel, il nécessite un montage compliqué. Il faut donc du personnel formé.

Parmi les échafaudages fixes, on retrouve l’échafaudage sur mesure, souvent réservé aux professionnels. Il est conçu selon les besoins du chantier et s’adapte à la forme du bâtiment. Son prix est assez élevé et il s’effectue sous devis.

Enfin, l’échafaudage suspendu garantit une sécurité maximum. En effet, il est suspendu au dessus du sol, maintenu par des câbles fixés eux-mêmes à une structure. Il permet ainsi une grande stabilité.

Echafaudage escalier

Que dit la loi ?

L’utilisation d’équipement tel que l’échafaudage doit respecter quelques règles. En effet, une réglementation encadre la conception (stabilité, garde-corps, moyen d’accès) comme le montage (formation des utilisateurs).

Les opérations de montage, démontage et modification des échafaudages doivent être effectuées par du personnel formé. L’équipe de professionnels intervient sous l’autorité d’une personne compétente, dans des conditions sûres et à partir de constituants en bon état.

Une fois l’échafaudage installé, il faut assurer sa stabilité et sa résistance aux contraintes pour lesquelles il est prévu. Il faut également assurer la prévention du risque de chute de hauteur et vérifier les conditions de circulation et d’accès.

Retrouvez sur Legifrance les articles de l’arrêté du 21 décembre 2004 relatif aux vérifications des échafaudages : http://www.legifrance.gouv.fr/affichTexte.do?cidTexte=JORFTEXT000000240930